Manifest der representationnisme

Notre démarche artistique est une insistance pratique à interroger l’œuvre à partir d’elle-même. C’est une expérience vécue à chaque fois, une tentative réitérée à questionner « la fonction représentante » de l’œuvre en la réalisant.​Qu’est-ce que la représentation ? Peut-elle parler d’elle-même ? Peut-on dialoguer avec elle ?
Chaque œuvre est une représentation, mais il ne s’agit pas de la considérer comme se réduisant à une copie de la nature, ainsi que le dénonçait Platon. Ce qui nous interpelle c’est que la représentation se manifeste ipso facto comme telle.
baby-doll-12-poupée-bébé-baby-art-deamonartiste-photo-photographie-picture-pic-image-Zedblek-artiste-contemporain-français-french-contemporary-artist

Dies ist etwas, was Sie wollen, Natur, zu imitieren als seiend die einzige Wirklichkeit, es ist eine andere, haben die bewusste Absicht offen Darstellung als solche manifestieren. Während die Komplexität eines Werkes es schwierig macht zu begreifen, was es charakterisiert. Dennoch können gewisse Werke sprechen uns von ihnen offenbart, wie sie jedes Mal Vertretung bekommt. Dieser Wunsch der Künstler zu reden, das Kunstwerk selbst ist sicherlich nicht neu.  Denken Sie sich nur auf die Analyse von Las Meninas von Velasquez von Foucault.

Blink 6

Dialoguer avec l’œuvre, l’interroger à partir d’elle-même par une insistance pratique de l’artiste au moment de sa réalisation…
On peut qualifier de « représentationnisme », cette tendance artistique à questionner et à mettre en avant les spécificités d’une œuvre, en tant que représentation. Aujourd’hui, a dit Cy Twombly, chaque ligne est l’expérience actuelle de sa propre histoire, qui lui est inhérente. Elle n’explique rien, elle est l’événement de sa propre incarnation.​

L’œuvre prend la parole lorsqu’on se met à la faire dialoguer avec elle-même. Ce métalangage, révélant des caractéristiques propres à la représentation, l’artiste peut le cultiver par des procédés picturaux ou symboliques, par l’appropriation, par des transpositions techniques, des syncrétismes culturels ou stylistiques etc. Nous pensons ici à Polke, Delvoye, Fanzhi, Banksy, Baldessari, Wool, Prince, Borremans, Currin...

Cependant, notre démarche ne se comprendrait pas si on ne l’entendait pas comme une obstination viscérale à questionner la représentation en tant que telle. Si elle n’a pas à copier la nature, c’est que la façon de représenter est elle-même du réel. Ou plutôt le réel déjà existant n’est plus qu’un prétexte à faire advenir une réalité nouvelle, celle de la représentation. Notre interprétation n’est pas une extrapolation du réel déjà existant, mais son changement.
Le changement s’opère par la reprise, au moment actuel, de ce qui existe déjà. Reprendre une représentation déjà existante n’est pas simplement la copier, ni même seulement se l’approprier, mais c’est alors la changer, l’interroger à partir d’elle-même. Reprendre une représentation ne doit plus être tabou. Nous appelons « sureprésentionnisme », cette possibilité étonnante et délibérée qu’a la représentation de se reprendre, de se faire représentation d’une représentation... et ainsi de se réfléchir. Telle est notre intention dans la plupart de nos travaux comme ceux sur les pictogrammes, les mannequins, ou dans des œuvres comme Sun, Le violon d’Ingres ou La prochaine représentation.

Rencontre-du-quatrième-type-mannequin-art-photo-photographie-picture-pic-image-Zedblek-artiste-contemporain-français-french-contemporary-artist-picto-feux

Nous aimons à croire que la représentation a sa propre modalité d’exister. Voilà pourquoi ce qui trahit à chaque fois la représentation nous importe plus que ce qu’elle représente. Nous pouvons du moins partir du principe que la peinture figurative, souligne Neo Rauch, recèle toutes une série de mines, de bévues, de peaux de bananes auxquelles on peut avoir affaire, et c’est ce qui m’intéresse au plus au point.
Il faut forcer le réel à advenir, le contraindre à devenir autre qu’on le connait. Pour cela, nous nous mettons à l’écoute de l’œuvre, dès sa conception, mais surtout au moment de sa réalisation où elle s’exprime elle-même. Tous mes tableaux sont des accidents, disait Francis Bacon. Plus je vieillis, plus cela s’accentue. Je projette d’abord l’image dans mon esprit, mais je ne la réalise jamais telle que je ne l’avais prévue. Elle se transforme à mesure que je la peins (…).

Sun 1-soleil-reflet-reflection-art-photo-photographie-picture-pic-image-Zedblek-artiste-contemporain-français-french-contemporary-artist-

Tandis que l'artiste la réalise, l’œuvre est en devenir. Dès le moment où nous commençons à dessiner ou à peindre, l’œuvre devient sa propre histoire et nous y participons en dialoguant avec elle. Imaginons, disait Karel Appel, que la première couleur que j’applique sur la toile soit le rouge. Ce geste va conditionner tout le reste. (…) Tout est possible, mais il n’empêche que l’ensemble du processus a commencé avec ce premier rouge. Si je n’avais pas mis d’abord du rouge tout le reste du tableau serait différent. (...)

L’histoire d’une œuvre en devenir au moment privilégié où l'artiste la réalise lui permet d’y participer. A l’écoute de ses contraintes successives, de chaque événement de sa création, il peut s'y confronter, et alors créer, composer avec elle.
Accident, selon Bacon, peaux de bananes, selon Neo Rauch… tous ces aspects indiquent une existence spécifique de l’œuvre, dont nous nous persuadons que la modalité d’exister est « sa fonction représentante ». Or celle-ci se révèle un très bon miroir de la culture, de la société, de l’air du temps qui n’est pas à sous estimer. Cependant, notre approche est celle d’un praticien. Loin de chercher une quelconque vérité, notre démarche est d’expérimenter la « fonction représentante », de la vivre avec l’œuvre. C’est cette expérience vécue qui nous importe, un ressenti à chaque fois que nous créons.

Zedblek, le 14/05/2015

Seriously-crâne-skull-vanity-vanité-Zedblek-artiste-contemporain-français-french-contemporary-artist-art-photo-photographie-death-existence
Le-quart-d'heure-de-câlin-Zedblek-artiste-contemporain-français-contemporary-artist-art-drawing-painter-peintre-dessinateur-representationnisme-encre-noir-image-icône-Warhol-Mickey-Mouse-maniérisme-Sainte-Marie-humour-picto-humor
Smedaz Smaz Zomgram Zazoumi David Konigan Kalester Konogol Humanican Kimerto Isnoman Jikipan Zedbansk Blinki Zedblink Zedko Kugmi Jikidan Fazton Fuzgami Kregaster Kredaster Isnomo... Zedblek!